mardi 25 mars 2014

3 astuces pour lutter contre la Procrastination

En cette journée mondiale de la procrastination, nous avons décidé de ne rien reporter à demain ... Surtout que notre mission aujourd'hui est des plus importantes : vous donner quelques astuces pour lutter efficacement contre la procrastination !

La procrastination ?

Sous ce nom étrange ce cache une tendance dont nous avons tous déjà fait l'expérience : remettre une action au lendemain. Attention, il ne s'agit pas de ne rien faire ! Il s'agit tout simplement de reporter certaines tâches et travaux à demain ...

Si le sujet peut prêter à sourire, la procrastination est un mal pris très au sérieux dans le domaine de la psychologie. En effet, il peut être révélateur d'anxiété, de manque de confiance en soi, d'ennui ou encore d'apathie.

Luttons contre la procrastination !

Votre tendance à tout reporter au lendemain vous gène et vous avez peur de tomber dans l'oblomovisme ? Quetzal vous propose 3 astuces très simples pour ne plus remettre au lendemain !

Astuce 1 : Coupez-vous du monde pour un temps prédéfini

Les distractions sont des tentations ! Lorsque vous décidez de vous mettre au travail sur une tâche précise, il va vous falloir éviter de penser à autre chose pour rester concentré. Gardez seulement près de vous les documents en rapport avec votre travail, ouvrez préalablement les sites internet dont vous aurez besoin pour l'accomplir et ne vous laissez pas distraire par de la musique.

Astuce 2 : Divisez votre tâche en plusieurs parties

Une tâche vous parait fastidieuse et / ou chronophage ? Divisez-la par tranches de deux ou trois heures et accordez vous un temps de pause entre chaque session de travail. Attention ! Votre temps de pause doit aussi être fixé, et ne pas être établi sur votre bureau ! Aérez vous l'esprit, sortez, passez un coup de téléphone... Mais ne pensez plus, pendant une quinzaine de minutes, à la tâche que vous devez accomplir.

Astuce 3 : Trouvez-vous une motivation

Si le travail que vous souhaitez effectuer n'a pas d'intérêt immédiat ou à court terme, accordez vous une petite récompense ! C'est bien connu : "après l'effort, le réconfort" et rien n'est plus motivant. Choisissez votre récompense en fonction de vos gouts et envies. Vous êtes cinéphile ? Accordez vous une séance de cinéma après votre journée de labeur ! Vous êtes gourmand ? Une friandise sucrée ou salée sera un excellent remontant après votre travail !

Ces astuces vous ont été utiles ? Et vous, quelles sont vos astuces pour éviter la procrastination ?


vendredi 21 mars 2014

21 mars : Ne travaillons pas, rangeons nos bureaux ! #JMRB

Comment nos équipes pouvaient passer à côté de cette journée mondiale du rangement de bureaux ? Intervenant quotidiennement auprès d'entreprises bien décidées à améliorer l'agencement de leurs bureaux, Quetzal met un point d'honneur à les sensibiliser sur l'importance d'un environnement sain, propre et organisé au travail tout au long de l'année.

Un évènement au sein des plus grandes entreprises françaises

C'est à l'initiative de bureauxapartager.com que l'évènement a vu le jour. Cette société spécialisée dans la location de bureaux et de coworking a imaginé un évènement d'une journée pendant la laquelle les salariés des entreprises ne travaillent pas... mais rangent les bureaux !

L'opération "nettoyage de printemps" a séduit de très nombreuses entreprises françaises. Parmi elles, des marques dont la notoriété n'est plus à faire : My Little Paris, La Poste, AlloResto ou encore BlaBlaCar.

Un peu de rangement, beaucoup de bonne humeur, et des cadeaux à la clé !

Au delà du simple rangement destiné à améliorer le bien-être et le confort des salariés au travail, cette journée se veut aussi être un évènement fédérateur pour les équipes. Ainsi, les participants sont invités à photographier ou filmer leurs exploits pour participer au concours organisé par bureauxapartager.com

A la clé, de nombreux cadeaux à partager entre collègues sont à gagner !

Pour suivre les équipes participantes tout au long de cette journée, connectez-vous sur les réseaux Instagram et Vine et suivez les posts marqués #JMRB

Pour en savoir plus à propos de l'évènement, rendez-vous sur http://www.rangementdebureaux.fr/  

vendredi 14 mars 2014

Stress au travail : un impact sur la compétitivité de l'entreprise

Le stress au travail est un des grands maux de notre économie actuelle. Impactant directement la santé psychique des salariés, le problème s'avère être majeur tant pour la santé des entreprises françaises, que pour les caisses de l'Etat. En effet, ce sont entre 1,9 et 3 milliards d'euros qui sont dépensés chaque année par le pays pour assurer les dépenses médicales des personnes malheureuses au travail.


Qu'est ce que le stress ?

Selon Wikipédia, le stress se définit comme "l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement". En entreprise, il s'agit donc d'attribuer un nombre ou un type de tâches en déséquilibre par rapport aux ressources dont dispose le salarié.

Lorsque les ressources d'un salarié sont trop utilisées, celui-ci à une forte tendance à se démotiver. Son esprit trop occupé et sa fatigue chaque jour plus importante ne lui permettent pas d'assurer - en temps et en heures - toutes les tâches qui lui sont demandées. Rapidement, le salarié peut être victime d'un épuisement professionnel menant à un arrêt maladie. Le salarié ne peut alors plus assurer la production qui lui était attribuée.

Qu'est ce que la compétitivité ?

Toujours selon Wikipédia, la compétitivité désigne "la capacité d'une entreprise à vendre et fournir durablement un ou plusieurs biens ou services marchands sur un marché donné en situation de concurrence". Autrement dit, il s'agit de satisfaire, sur le long terme, les besoins d'une cible de manière compétitive.

Comme vous l'imaginez, beaucoup de critères sont pris en compte pour déterminer la compétitivité d'une entreprise. Mais attardons nous sur l'un des facteurs les plus importants de la compétitivité : les couts de production. Ces couts sont déterminés en fonction des salaires et de la productivité d'une entreprise.

Pourquoi le stress influe tellement sur la compétitivité ?

Comme indiqué dans les paragraphes précédents, le salarié trop surmené ne pourra plus assurer ses fonctions. Bien qu'il soit absent et non productif, l'entreprise devra tout de même lui verser une partie de son salaire. Autrement dit, l'entreprise devra assurer des dépenses que son rendement ne pourra pas rembourser. Occasionner des dépenses sans produire impose ainsi à l'entreprise une augmentation de ses prix, qui influence directement sa compétitivité.

Pire encore ! Les salariés qui ne se sentent pas épanouis dans une entreprise n'hésitent pas à en parler autour d'eux. Le bouche à oreille aidant, les jeunes talents tournent le dos à aux entreprises connues pour ne pas adopter des comportements sains et éthiques avec leurs collaborateurs.