lundi 16 février 2015

Apprendre aux jeunes à se préserver sur le net

Lors de son discours à la remise des trophées Educnum le 28 janvier dernier, Najat Vallaud-Belkacem a rappelé que le rôle de l’Éducation au numérique était aussi d’apprendre aux jeunes à se préserver et être en mesure de trier et filtrer les informations acquises au gré de leur navigation pour ne pas subir les dangers de la désinformation. Retour sur ces 2 notions importantes qu’il convient à tout prix d’enseigner aux jeunes comme aux moins jeunes pour une utilisation saine et positive de l’internet.


Maîtriser sa présence en ligne


Toute action entreprise sur le web est comme marquée au stylo indélébile. Des commentaires dans un fil de discussion, des photos envoyées sur les réseaux sociaux, un billet rédigé sur un blog, toutes ces publications engagent leur auteur à assumer leur contenu pour le reste de ces jours.

Bien que des boutons « supprimer » existent, leur efficacité n’est pas toujours prouvée et tout contenu est susceptible de ressortir à n’importe quel moment, même des années plus tard lors que l’on a entre-temps complètement changé de point de vue ou d’attitude. Nous connaissons tous au moins une histoire de publication compromettantes ayant été publiée sur internet et ayant eu un impact négatif sur la personne qui en était l’auteur ou qui figurait sur l’image dans un moment pouvant être jugé comme compromettant.

Ainsi, tous les jeunes doivent prendre conscience que même virtuel, le monde du web peut avoir un impact sur leur vie et c’est pourquoi ils doivent dès le départ maîtriser les informations qui sont publiées sur eux. Ceci leur évitera de se mettre en danger ou de subir les conséquences d’une erreur de jeunesse.  

Différencier l’information de la désinformation


Internet est un formidable outil regorgeant de connaissances sur tous les domaines, même les plus pointus.  Hélas, parmi toutes ces contenus qualitatifs se cachent un grand nombre d’informations biaisées, fausses ou faisant l’apologie d’idées radicales ou autres complots en tout genres. Les plus jeunes doivent être conscients de cela et c’est pour cette raison qu’il est important de les armer de connaissances : faire la part des choses et distinguer l’information de la désinformation. 

mardi 3 février 2015

Les bénéfices d’un bureau organisé et bien rangé


Bien que pour certains, un bureau désordonné serait synonyme de créativité, il a été prouvé avec beaucoup plus de certitudes qu’un bureau rangé favorisait la productivité ainsi que la zenitude d’un employé. Si vous ne retrouvez jamais votre stylo et ne vous rappelez même plus de la couleur de votre bureau à cause des piles de dossiers qui l’occupent, ce billet pourrait bien vous intéresser !


Détente et productivité


Le cerveau répondant à de nombreux stimuli, un environnement de travail en désordre peut influencer de manière négative l’état d’esprit d’une personne. Différentes études scientifiques tendent à prouver qu’un bureau propre et organisé conduit les salariés à davantage de productivité mais aussi à plus de bonheur ! Tandis que de plus en plus d’entreprises invitent leurs employés à aménager et personnaliser leurs espaces de travail, le 21 Mars est devenu la « Journée Mondiale Du Rangement De Bureau ».

Si vous ne savez pas par où commencer et que vous vous sentez perdu devant tant de désordre, suivez ces quelques conseils :

Ranger son bureau


Commencez tout d’abord par trier tous les documents qui encombrent votre bureau et jeter ceux dont vous ne vous servez plus. Vous serez toujours tenté de tout garder mais sachez prendre du recul pour ne garder que le nécessaire. Classez ensuite ce qu’il reste dans des classeurs et autres pochettes. Pour ce qui est des flyers et post-it annonçant des évènements et rendez-vous à venir, conciliez le tout dans un agenda, qu’il soit papier ou informatique (pour cela google agenda est votre ami).

Ranger son autre bureau (informatique)


Si votre bureau ressemble à un champ de bataille, il y a fort à parier que votre ordinateur n’ait pas été épargné. Profitez-en donc pour ranger votre bureau, classer vos fichiers dans des dossiers et sous-dossiers et mettre à la corbeille ce qui n’a plus raison de cacher votre fond d’écran.

Personnalisez votre environnement


Dans les limites fixées par votre entreprise et le raisonnable, il vous est possible de vous approprier votre espace de travail afin de vous y sentir bien. Une ou deux photos de vos amis et famille, un peu de verdure, un mug ramené de la maison, choisissez ce qui vous sied le mieux, en pensant toujours à rester dans un comportement professionnel (ne ramenez pas de nounours de 1 mètre haut pour vous assister) ;)